LES ENFANTS DU PARADIS

LES ENFANTS DU PARADIS, au Lucernaire. Ce texte magnifique de Jacques Prévert, scénario du film de Marcel Carné, a été adapté brillamment pour le théâtre par Philippe Honoré, et il est remarquablement bien interprété dans une mise en scène alerte de Philippe Person. Il s’agit d’une transposition moderne qui n’a rien à envier au film original. C’est drôle, touchant, plein de vie et d’amour, plein de musique (rock, chansons, notamment diverses versions des feuilles mortes qui est un grand moment du spectacle), et j’étais tout triste que ça s’arrête au bout d’une heure : j’aurais voulu que ça continue toute la soirée ! Ả ne pas manquer, si m’en croyez…

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 7 = quatorze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>