EURYDICE

EURYDICE, de Jean Anouilh, mise en scène Jean-Laurent Cochet et Sam Richez, au Théâtre 14.

La transposition du mythe d’Eurydice et Orphée au XXème siècle avec l’humour pointu redoutable de Jean Anouilh. C’est du niveau d’Antigone, du même auteur, d’ailleurs plus souvent jouée. Et cette réplique célèbre mais que je ne résiste pas au plaisir de recopier tellement elle m’amuse :

– Eurydice : «  Nous allons être très malheureux ! »

– Orphée : «  Quel bonheur ! ».

Toute la pièce est de ce style, et elle est jouée par une troupe de comédiens irréprochables. Je ne vous en dis pas plus : il faut aller voir ça. C’est du lundi au samedi jusqu’au 22 février (01 45 45 49 77).

 

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf + = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>