CANDIDE

CANDIDE, de Voltaire, adaptation et mise en scène d’Emmanuel Daumas, à la Comédie Française (Studio-Théâtre).

Magnifique transposition théâtrale de cette œuvre majeure du XVIIIème siècle, admirablement interprétée par cinq comédiens formidables : Serge Bagdassarian, Laurent Lafitte, Claude Mathieu, Julie Sicard et Laurent Stocker. Et pleine d’humour.

A voir absolument afin de bien se convaincre qu’il faut se débarrasser de Dieu pour améliorer le monde, que la voie est de « cultiver son jardin » et se mieux connaître soi-même, que le travail « éloigne de nous trois grands maux : l’ennui, le vice et le besoin », et beaucoup d’autres choses encore que Laurent Daumas réussit à nous faire entendre en une heure. Une heure de bonheur dont on sort plus intelligent qu’en entrant, et moins malheureux, c’est-à-dire plein d’espoir. Je me suis dit qu’il faut que je relise Voltaire.

C’est jusqu’au 16 février : à ne pas manquer, si m’en croyez.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 2 = un

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>