HORTENSE A DIT : JE M’EN FOUS ! / MAIS N’TE PROMÈNE DONC PAS TOUTE NUE !

16/12/13

            HORTENSE A DIT : JE M’EN FOUS ! et MAIS N’TE PROMÈNE DONC PAS TOUTE NUE ! par la Troupe des comédiens sans frais (sic), mise en scène Raymond Acquaviva, au Théâtre des Béliers Parisiens.

Feydeau est probablement l’auteur le plus joué à Paris : nous avons vu 17 de ses pièces depuis le début de l’année (mais je ne suis pas sûr d’avoir tout vu, et l’année n ‘est pas finie !). Il faut avouer qu’on est rarement déçu, et c’est le cas une fois de plus aux Béliers Parisiens où des comédiens toniques parfaitement dans leurs rôles et bien mis en scène sont à la hauteur. Ils ont ajouté des chansons (de leur cru ?) très drôles en introduction et en conclusion qui ne déparent pas.

Malheureusement, c’était la dernière ce soir.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× 8 = soixante quatre

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>