LE CORBEAU ET LE POUVOIR

LE CORBEAU ET LE POUVOIR, de Jacques Forgeas, mise en scène Sébastien Grall, avec Bartholomew Boutellis, Baptiste Caillaud, Clovis Fouin et Pierre-Marie Poirier, au Lucernaire.

Le corbeau, c’est celui de La Fontaine, on l’aura deviné. Ce n’est pas la première fois que Forgeas met en scène notre fabuliste national : il avait fait le scénario du film de Daniel Vigne « La Fontaine, le défi », avec entre autres Lorànt Deutsch et Philippe Torreton (en 2006). Ici, La Fontaine est en compagnie de Molière et de Racine, avec qui il va discuter des rapports entre les créateurs et les politiques, ceux-ci représentés par Colbert.

Une très bonne pièce jouée par d’excellents comédiens, intéressante par son sujet (qui reste actuel) et drôle par sa forme. Ả voir.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


1 × six =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>