AU MONDE

15/9/13
AU MONDE, de Joël Pommerat, à l’Odéon-Théâtre de l’Europe.
De Joël Pommerat, on avait beaucoup admiré, cette année, LA RÉUNIFICATION DES DEUX CORÉES, déjà par la compagnie Louis Brouillard, aux Ateliers Berthier et, dans un genre différent, PINOCCHIO, au théâtre de l’Ouest Parisien. Je n’en dirai pas autant de la pièce que nous venons de voir ce soir, car je n’ai rien compris. Significatif de ce point de vue me paraissent les deux répliques citées dans le cahier de présentation :
– Est-ce que tu reconnais aussi que tout ce que tu nous as dit ce soir est complètement fou que ça ne tient pas debout que c’est insensé est-ce que tu le reconnais ?
– Oui.
Le thème en serait le travail. Dans un décor très épuré, dans une pénombre qui masque souvent le jeu des comédiens, un vieux patriarche dont les affaires marchent très bien réunit sa famille pour passer le relai. Mais pourquoi les personnages annoncent-ils si souvent qu’ils vont dormir ? Pourquoi les pas de certains d’entre eux sont-ils soulignés bruyamment ? Que représente-t-elle, cette femme enceinte? Pourquoi les voix de celle qui chante en play-back sont-elles décalées (voix d’homme ou voix déformée de petite fille) et pourquoi ces chansons s’interrompent-elles brutalement pour donner la place à des sons parasites ? Dans quelle langue parle-t-elle et que dit-elle ? Et ce ne sont là que quelques unes des questions que je me suis posées durant le spectacle sans entrevoir les réponses. Je me suis senti complètement perdu. Une seule alternative : mon Alzheimer se développe, ou il faut que je retourne au collège…
Prière à ceux qui iront voir cette œuvre : expliquez-moi le mode d’emploi, SVP. Merci d’avance.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un + = 3

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>