XAVIER ADRIEN LAURENT

14/8/13
XAVIER ADRIEN LAURENT, ARTISTE DRAMATIQUE, mise en scène Hervé Lavigne, au Lucernaire.
Oh combien de marins, combien de capitaines… commence Xavier Adrien Laurent, mais il n’ira pas jusqu’au bout du célèbre poème de Victor Hugo : il va s’interrompre, s’interroger et interroger le public sur ce qu’est un comédien, sur ce qui est dicible et indicible, ce qu’il perçoit des spectateurs, et bien d’autres questions (la place du poète dans la société, l’évolution du théâtre depuis l’antiquité grecque, le sort des intermittents du spectacle, les cours de théâtre, la pub et les feuilletons à la télé, les matches de l’OM… j’en passe), et c’est loin d’être triste. C’est même très drôle et pointu. On a envie de monter sur scène pour lui donner la réplique, et d’ailleurs, ça tombe bien : il convie un des spectateurs à le faire. Original, non ?

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à XAVIER ADRIEN LAURENT

  1. Leleu Jerome dit :

    Merci pour ce papier il est repris ce jour sur le Facebook de XaL
    https://www.facebook.com/XaL.Officiel

    à bientôt

  2. Thierry dit :

    Oui, je signe des deux mains cette critique que j’aurais aimé écrire …. C’est tout a fait ce qu’il faut savoir sur ce spectacle des plus nécessaires en ces temps modernes où le mot Poésie dérange … mais XAL nous réconcilie avec la Poésie, nous donne envie d’en découvrir plus, … et surtout nous montre aussi qu’elle est parfois là où l’on croit qu’elle n’est pas ! Bravo XAL !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ 6 = quinze

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>