UNE FLÛTE ENCHANTÉE

16/7/13
UNE FLÛTE ENCHANTÉE, d’après Mozart, adaptation de Peter brook, Franck Krawczyk et Marie-Hélène Estienne, aux Bouffes du Nord. Vous avez bien lu : ce n’est pas « la » flûte enchantée, célèbre opéra-comique de Mozart, mais « une » flûte enchantée; autrement dit un traficotage cette œuvre par Peter Brook et ses complices. Et c’est merveilleux. Parmi les deux cent vingt-sept raisons d’aller voir ça (si, si, je vous jure, j’ai compté, mais rassurez-vous je ne les dirai pas toutes), il y a que c’est drôle et alerte, que c’est beau et magnifiquement bien chanté et bien joué, que l’orchestre se limite à un piano mais c’est encore mieux, que le décor se réduit à presque rien (quelques tiges de bois et deux bouts de ficelles) mais qu’on voit tout comme si on y était, que le Théâtre des Bouffes du Nord est un endroit extraordinaire, bref qu’on est loin de la pompe un peu lourde habituelle à l’opéra et que c’est très revigorant. Le texte est en Français (sauf les chants, en Allemand surtitré).
Je suis sûr que ça séduira tout le monde, même ceux qui croient ne pas aimer l’opéra. C’est jusqu’au 31 juillet.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ huit = 14

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>