LE MISANTHROPE

22/5/13

LE MISANTHROPE, mise en scène de Jean-François Sivadier, à l’Odéon.
Surjouer est-il un défaut au théâtre ? Oui, bien sûr, sauf quand c’est Jean-François Sivadier qui le fait faire à ses comédiens au théâtre de l’Odéon. Les caractères d’Alceste (et de Philinte) n’en sortent pas affaiblis, bien au contraire, et il faut le voir pour le croire. Dans un extraordinaire décor, avec une mise en scène et une scénographie très originales, le célèbre affrontement entre l’idéaliste et le pragmatique, qui reste très actuel, prend un relief saisissant. L’auteur, c’est Jean-Baptiste Poquelin, mais il signe sous le pseudonyme de Molière ; un nom à retenir, croyez-moi, il semble prometteur.
Ne manquez pas cela (s’il reste des places) : c’est jusqu’au 29 juin.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− trois = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>