L’APRES-MIDI D’UN FOEHN

22/5/13

L’APRÈS-MIDI D’UN FOEHN, Phia Ménard, Compagnie Non Nova, au Monfort Théâtre.
On est au cirque, assis en rond sur des gradins autour de la piste. Un étrange personnage, caché par une grande pèlerine à capuche, à genoux, découpe un sac en plastique, rassemble les bouts en les collant avec du scotch. Ça ressemble à un bonhomme. Et ce bonhomme va prendre du volume, s’animer, se mettre à danser. D’autres bonshommes identiques, de diverses couleurs, vont le rejoindre, danser et s’envoler en une chorégraphie gracieuse, bizarre et pleine de poésie, sur la musique de Debussy. Merveilleux.
Si on m’avait dit qu’un jour l’observation d’un tas de sacs de supermarché me fascinerait et m’émouvrait, je ne l’aurais pas cru. J’aurais eu tort. Vous pouvez aller vérifier : c’est jusqu’au 8 juin. Et amenez vos enfants.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq + 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>