R&J

19/5/13

R & J, au Théâtre des Béliers Parisiens, création d’Alexis Michalik « très librement inspirée par Will Shakespeare », avec Régis Vallée, Charles Lelaure et Anna Mihalcea.
Le professeur Michalik est un grand chercheur scientifique digne d’Einstein. Il a réussi à créer un repli de l’Espace-temps phénoménal qui a permis la rencontre de Shakespeare et des Marx Brothers dont la presse scientifique n’a à mon avis pas assez parlé. Il en est né une nouvelle production de Roméo et Juliette que j’ai eu le privilège de voir ce soir.
On avait déjà beaucoup apprécié l’humour décalé d’Alexis Michalik dans Le porteur d’histoire, vu au studio des Champs-Élysées il y a quelques jours (avec déjà Régis Vallée), et on retrouve ici son esprit plein de drôlerie, qui transforme l’œuvre de Shakespeare en une farce hilarante. Et comme dans la précédente pièce, les comédiens (remarquables) interprètent une foule de personnages, changeant de rôle (et de costumes, et de sexe !) en un clin d’œil. Le drame devient une comédie bouffonne, qui nous console de la mort des deux héros, et si nous avons pleuré à la fin du spectacle, c’était de rire. A voir absolument, si m’en croyez.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 12

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>