LA VIE DE GALILÉE

26/4/13

LA VIE DE GALILÉE, de Bertolt Brecht, mise en scène de Christophe Luthringer (Compagnie du Grand Soir), au Lucernaire.
Que se serait-il passé si Brecht avait rencontré les Marx Brothers et avait collaboré avec eux ? Réponse : quelque chose comme la Vie de Galilée jouée par la compagnie du Grand Soir ! L’horrible condamnation de Galilée par l’église du XVIIème siècle racontée de façon burlesque, et très brillamment jouée. Quatre comédiens (Charlotte Zotto, Régis Vlachos, Aurélien Gouas et Philippe Risler) et un conteur (Jean Christophe Cornier, également guitariste), tous remarquables, dans une comédie échevelée hilarante et pleine d’invention qu’il faut absolument aller voir. J’ai ri à chaudes larmes sous l’œil courroucé de mes voisins de devant pour qui il est sacrilège de faire du comique avec Brecht (nous nous sommes disputés en sortant !) ; je ne suis évidemment pas d’accord, et j’ai passé une excellente soirée, car non seulement je me suis amusé, mais j’ai appris bien des choses sur la démarche intellectuelle de Galilée. Comme quoi ce qui est sévère n’est pas forcément sinistre…
Le succès aidant, c’est prolongé jusqu’en juin : profitez-en ! (01 45 44 57 34).
P.S. L’église italienne du XVIIème était retardataire (et féroce), mais celle du XXIème n’a rien à lui envier : cf le mariage pour tous…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


neuf − = 6

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>