UN HOMME TROP FACILE ?

27/3/13

UN HOMME TROP FACILE ? avec Roland Giraud et Julie Debazac dans les rôles principaux, mise en scène de Christophe Lidon, à la Gaîté Montparnasse. Décidemment, le Misanthrope fait recette en ce moment ; après Alceste à bicyclette, film génial de Philippe Le Guay, c’est Éric-Emmanuel Schmitt qui s’y colle, dans une pièce très amusante qui se déroule dans la loge du comédien qui va tenir le rôle, le soir de la première. Mais il y reçoit la visite du spectre d’Alceste, qui tente de lui expliquer la vie. Célimène (un vrai canon) apparaît également, et les voilà qui se disputent les faveurs de la belle… Les coulisses de Molière, c’est aussi du Molière, et Alceste le fantôme s’exprime d’ailleurs en alexandrins. Faut-il tenter de réformer le monde, ou peut-on se contenter d’en rire ? Le théâtre est-il seulement un divertissement, ou peut-il être une arme entre les mains des idéalistes ? Tentative de réponse rue de la Gaîté !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ quatre = 8

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>