LE PINCEAU VOYAGEUR

Le pinceau voyageur, de Hélène Hoffmann, par la compagnie Vire-Volte, avec Clotilde Tiradritti (danseuse), Christine Julien (comédienne marionnettiste) et Benoît Voarick (vidéo et dispositif numérique), à l’étoile du Nord théâtre. Merci, la compagnie Vire-Volte (qui honore bien son nom) : vous m’avez fait perdre 60 ans (au moins) ce matin ! Au milieu d’un jeune public enthousiaste (moyenne d’âge, au pifomètre, 5 ans), j’ai retrouvé mon âme d’enfant, dans ce spectacle qui allie comédie, danse, marionnettes, création plastique, couleurs, formes, vidéo… Les comédiennes dansent et rient, les dessins aussi ! Ils sont inspirés des tableaux d’Alechinsky, et c’est merveilleux, au sens fort du terme. La dernière malheureusement, c’est le 26 mai : retournez en enfance, si m’en croyez, vous ne serez pas déçus ; c’est au 16, rue Georgette Agutte (XVIIIème), métro Guy Môquet, 01 42 26 47 47.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


4 + = huit

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>