L’HOMME A TIROIRS

27/2/13
L’HOMME A TIROIRS, d’après Bartleby le scribe d’Herman Melville, par le Chat Borgne Théâtre, mise en scène Jean-Yves Ruf, au théâtre 71 (Malakoff).
Une farce ubuesque du plus haut comique contant les mésaventures d’un homme qui vient d’être engagé pour s’occuper (et détruire) le courrier dans un cabinet (de juriste ? je ne sais pas mais peu importe). Il tente de le faire le mieux possible, sous l’œil d’une secrétaire et d’un patron débordés par les coups de téléphone et les dossiers à trier, mais il est très maladroit, et il provoque petit à petit un désordre cauchemardesque terrifiant qui va rendre tout le monde fou. Tout le monde, sauf le public qui s’amuse beaucoup, y compris les enfants (à qui ce spectacle est destiné), nombreux dans la salle. Jean-Yves Ruf évoque Jacques Tati et Buster Keaton, et c’est bien ça en effet. Facétieux, burlesque et hilarant. Une petite heure de plaisir.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − 5 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>