MOLIÈRE, LES MÉDECINS & C°

La jalousie du barbouillé et Le médecin volant, deux pièces de Molière à ses débuts, inspirées de la commedia dell’arte. La compagnie Théâtre de l’éventail, qui joue ces deux pièces depuis plusieurs années, les a reprises au Vingtième Théâtre à Paris cette saison. Ils en ont gardé la coloration commedia dell’arte, mais pas l’esprit : aucune improvisation dans leur jeu, pas assez de fantaisie ; en bref, c’est raté. On dirait une troupe d’amateurs peu doués qui tentent leur chance. Triste. Pourtant, il y a tout pour faire rire, notamment des médecins grotesques dont j’attendais beaucoup : j’adore la façon dont Molière se moque de la médecine, comme il le fait dans plusieurs de ses pièces. J’ai été déçu, et j’observe d’ailleurs que le public, moins nombreux que d’habitude dans ce bon théâtre du XXème arrondissement, s’est fort peu amusé (moi, pas du tout !).

Unité de lieu, unité de sujet, autre spectacle vu le même jour au Vingtième Théâtre : Urgences du dimanche, par la compagnie « la meute », comédie de Elisabeth Julliard et Jean Leloup, mise en scène par Jean Leloup. Il s’agit en effet là aussi de se moquer des médecins, en l’occurrence au sein de la salle d’accueil des urgences d’un hôpital, et là encore le plaisir que j’escomptais n’a pas été au rendez-vous. Le décor et la mise en scène ne sont pas en cause : ils étaient fort bons, et les comédiens également. C’est la pièce elle-même qui est faiblarde ; il aurait fallu un Molière ou un Feydeau, mais c’est plutôt du niveau série télé. Là encore, aucun rire (ou presque) dans la salle, et même quelques départs en cours de route (j’ai failli en faire autant). Triste dimanche après-midi… Eh !, le XXème, ressaisissez-vous !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


huit − 3 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>