LES JUIFS

19/1/13
LES JUIFS, de Gotthold Ephraïm Lessing, dans le cadre de « ce que nous fabriquons » de la compagnie RL, à l’Atalante.
Ce Lessing là, je ne le connaissais pas, et c’est avec un immense plaisir que je viens de le découvrir grâce à René Loyon, dans cette pièce extraordinaire écrite en 1749 que n’aurait pas reniée Molière ou Marivaux me semble-t-il. Elle est « mise en espace » à l’Atalante par Olivia Kryger, mais c’est si bien fait que je parlerais plus volontiers d’une mise en scène, avec six comédiens remarquables.
Il s’agit de la judéophobie, qui existait donc déjà dans l’Allemagne du
XVIII ème siècle… Un baron a été agressé par un barbu, donc probablement un juif (?!). Il a été sauvé par un voyageur qu’il reçoit chez lui par reconnaissance. La fille du baron tombe amoureuse de cet étranger, et un mariage se dessine, mais celui-ci est juif : problème… L’intrigue est menée allègrement, et tout finira bien, au terme d’une comédie alerte et fort drôle. Un must !
Malheureusement, c’est la dernière aujourd’hui, et je crains que cela ne soit déjà complet. Espérons que René Loyon trouvera le moyen de redonner cette pièce quelque part : j’y retournerai volontiers…

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ huit = 15

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>