ECHOA

ECHOA, danse et musique, au théâtre 71 (Malakoff).
Un spectacle total absolument inouï, qui mêle danse, musique, percussions, acrobaties, chants et clowneries de façon vertigineuse. Un danseur (Thomas Guerry), une danseuse (Emmanuelle Goulard), et deux percussionnistes (Minh Tam Nguyen et Camille Rocailleux) nous ont réellement hallucinés pendant une heure. Une chorégraphie comme celle-là (Thomas Guerry), je n’en avais jamais vue, non plus qu’une telle musique (Emmanuelle Goulard). Quant aux percussions, elles sont également extraordinaires : avez-vous déjà vu un batteur jouant simultanément sur cinq instruments ? C’est pourtant ce qu’ils font tous les deux, en parfait accord. Ils jouent aussi du xylophone. Et tous les quatre, une expression corporelle fantastique (au sens fort du terme), dynamique, vraiment pêchue. Ça part dans tous les sens : on dirait qu’ils sont quarante !
Ça se donne encore les 20 et 21 décembre. Courez-y, vous ne serez pas déçus. C’est 3, place du 11 novembre, à Malakoff (métro Malakoff-Plateau de Vanves).

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× deux = 10

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>