APRES MAI

27/11/12

Après Mai, film d’Olivier Assayas. Vieux soixante-huitard comme je suis, c’est assez excité que je suis allé voir ce film. Je n’étais pas le seul d’ailleurs : la moyenne d’âge dans la salle devait avoisiner les soixante-dix piges…
Tout y est : les manifs, les heurts violents avec les CRS, leurs tirs tendus de bombes lacrymogènes, les tracts ronéotés et les journaux exaltant la révolution à venir, les réunions où l’on discute à perte de vue de cette révolution et des stratégies à mettre en œuvre… Eh bien, avec cette riche matière, Assayas a réussi à faire un film plat et ennuyeux qui traîne en longueur pendant deux heures et rend ridicule les protagonistes (ce qui n’était pas son but, j’en suis sûr). Dans Le Monde, Thomas Sotinel a classé ça dans la catégorie “excellent”. Assayas doit être de ses amis, je ne vois pas d’autre explication !

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


quatre + = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>