LE ROI DU BOIS

3/10/12
Le roi du bois, de Pierre Michon, mise en scène Sandrine Anglade, musique Michèle Reverdy, au Théâtre 71. Gian Domenico Desiderii, qui fut l’assistant de Claude Le Lorrain durant la Renaissance italienne, raconte sa vie, son enfance (l’enfant qu’il fut est d’ailleurs présent sur scène), et ce qu’il pense de la société (il n’en pense pas du bien). Il est épaulé par le quatuor à cordes Varèse. Scénographie originale, comédiens convaincants, un théâtre neuf, innovant, et inventif. Du beau travail.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


sept − 1 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>