EMBRASSONS-NOUS, FOLLEVILLE !

20/9/12
Embrassons-nous, Folleville !, à La Pépinière théâtre. Un vaudeville ébouriffant d’Eugène Labiche, mis en scène allègrement par Pierre Pradinas, joué et chanté avec jubilation par Romane Bohringer, Matthieu Rozé, Thierry Gimenez, Gabor Rassov et Xavier Aubert. Le théâtre était complet ce soir, sauf le premier rang du parterre, et j’ai compris pourquoi : ils se disputent tellement sur la scène, cassant toute la porcelaine et s’envoyant les plats de lentilles à travers la figure, que manifestement la direction a voulu protéger les spectateurs !
Folleville réussira-t-il à éviter le mariage qu’on essaie de lui imposer ? Oui, mais je ne vous dirai pas comment : allez-y voir, c’est très drôle et on ne s’ennuie pas une seconde. Quel auteur prolixe que ce Labiche : près de deux cents comédies, le record de France, sûrement. Bien du plaisir en perspective.
Décidément, on s’amuse bien à La Pépinière : on y avait vu « Les Franglaises » au mois d’août, une cocasserie désopilante déjà (si ça se donne encore, courez-y). Ils devraient nous faire une intégrale Labiche. Je ne leur ferai qu’un reproche, mais de poids : entre le métro et le théâtre, avenue de l’Opéra, on passe devant « la cure gourmande », et c’est tellement bon ce qu’ils y font dans ce magasin que je ne résiste jamais : je prends un kilo à chaque fois. Intolérable, non ? Allez, je les dénonce : c’est au 7, rue Louis le Grand, et on réserve au 01 42 61 44 16.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


un × 8 =

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>