CHRONIQUE D’UNE MÈRE ORDINAIRE

23/8/12
Chronique d’une mère ordinaire, de et par Véronique Daniel, mise en scène d’Alain Bonneval, au théâtre du Nord-Ouest. Émouvant hommage de sa fille à une mère (est-ce autobiographique ?). Seule en scène pendant une heure et demie, Véronique Daniel joue et chante merveilleusement bien les relations entre une fille et sa mère, à travers les souvenirs de toute une vie (incluant les chansons à succès des années 60-70, qu’il est plaisant de réentendre). Des conflits et des bonheurs dans lesquels on se retrouve souvent, avec un mélange de joie (il y a de l’humour) et de spleen. Beaucoup d’émotion.
Ma seule restriction, c’est qu’elle (enfin, la jeune fille de l’histoire) encense Johnny Hallyday, que je détestais à l’époque (et encore maintenant !) ; mais chacun ses goûts, n’est-ce pas ?
C’était la dernière pour la saison aujourd’hui, mais ça reprend à partir d’octobre.

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


cinq − = 1

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>