LE CAP 40

11/8/12
Le cap 40, au théâtre « Les feux de la rampe ». Le cap 40 (astuce !) est en fait le cap de la quarantaine, qui déprime Hervé et sa nouvelle voisine du dessus, Hélène (Hélène-Hervé, elle énervée, deuxième astuce, ça continue dans ce style pendant une heure). Ils se mettent ensemble, elle veut un bébé, lui pas ; elle le menace d’aller se servir à la banque de sperme où elle a appris qu’il est donneur… Bon, j’ai pitié de vous, j’arrête de vous raconter.
Un rappel, au théâtre, ce sont les applaudissements répétés remerciant les comédiens. En médecine, c’est la piqûre qui consolide l’immunité. Eh bien, c’est de cela qu’il s’agissait aujourd’hui : je me suis fait vacciner contre le théâtre des feux de la rampe (Paillettes et mojitos le 23 juillet, Un petit jeu sans conséquence il y a trois jours, et Le cap 40 ce soir) ; je suis protégé maintenant, je n’y retournerai plus.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


6 × = trente

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>