HOLY MOTORS

Holy motors, film de Léo Carax, avec (entre autres) Denis Lavant, Edith Scob, Michel Piccoli (brièvement) et Léo Carax lui-même en introduction. Étrange et beau film que je ne suis pas sûr d’avoir bien compris : le sujet pourrait-il être le cinéma lui-même (j’ai pensé aux frères Lumière à plusieurs reprises)?
Un riche homme d’affaire, que l’on suivra dans sa très longue limousine de luxe tout au long du film, incarne successivement des personnages de plus en plus étranges (et pour certains carrément déments), et le plus souvent extrêmement violents. Il y a des morts, mais c’est sûrement un rêve car on les revoit vivants par la suite. Très belles images (notamment ce magnifique magasin de la Samaritaine désaffecté). On retrouve à la fin l’homme en question (extraordinaire prestation de Denis Lavant) dans un banal appartement avec sa famille : le milliardaire était-il aussi un rêve ? Allez voir ce film, et discutons !

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à HOLY MOTORS

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


deux × = 4

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>