Dom Juan

DOM JUAN, de Molière, mise en scène Jean-François Sivadier, à l’Odéon.

Formidable Jean-François Sivadier une fois encore (on avait admiré son Misanthrope, déjà à l’Odéon, et sa Vie de Galilée au Monfort) par sa mise en scène foisonnante, dynamique, ludique, drôle, et servie par des comédiens hors pairs (notamment Nicolas Bouchaud en Dom Juan et plus encore Vincent Guédon en Sganarelle), dans un décor merveilleux et mobile, et une scénographie battante. Cette pièce est décidément actuelle (les excès des religions, et même leur nature intrinsèque), et pas seulement parce que Sivadier a ajouté Sexual Healing, de Marvin Gaye, chanté par Dom Juan (mais il n’en guérira qu’en enfer !), et Les passantes, de Brassens, chanté (très bien) par Sganarelle !

A ne pas manquer (c’est jusqu’au 4 novembre).

Ce contenu a été publié dans Non classé. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


× six = 48

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>