LE REVIZOR

LE RÉVIZOR, de Nicolas Gogol, texte français André Markowicz, mise en scène Paula Giusti, musique Carlos Bernardo Carneiro Da Cunha, marionnettes Pascal Blaison, au théâtre de la Tempête (Cartoucherie de Vincennes).

Ils ont choisi le mode carrément burlesque, en affublant les comédiens de nez grotesques qui auraient consolé Cyrano. Sur un rythme soutenu, la comédie se poursuit sans faille, et le fait que chaque comédien interprète plusieurs rôles ajoute au loufoque des situations, et ce dès l’entrée en matière quand on réalise que le rôle du bourgmestre est tenu par une femme (!). Un cauchemar réjouissant, à voir jusqu’au 15 février.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


+ quatre = 9

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>