STUPEUR ET TREMBLEMENTS

STUPEUR ET TREMBLEMENTS, d’après Amélie Nothomb, adapté et interprété par Layla Mettsitane, au Théâtre de Poche Montparnasse.

Quiconque a aimé le roman d’Amélie Nothomb verra avec plaisir Layla Mettsitane l’incarner sur scène dans ce sympathique petit théâtre de Montparnasse. Féministe : si on ne l’est pas en entrant, on le sera en sortant !  L’auteur raconte son expérience japonaise de la situation de la femme au sein de l’entreprise, une véritable maltraitance. Elle le fait avec humour, un humour ravageur. La comédienne étend le propos au monde arabe en débutant et terminant la pièce en niqab. Je crois d’ailleurs qu’elle aurait pu englober la culture occidentale… Quoiqu’il en soit, l’interprétation est très bonne et j’aurais volontiers été embrasser Layla à la fin si ma timidité (fort peu masculine) ne m’en avait pas empêché…

Elle joue jusqu’au 26 octobre.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− 9 = null

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>