CAMILLE, CAMILLE, CAMILLE

CAMILLE, CAMILLE, CAMILLE, de Sophie Jabès, mise en scène Marie Montegani, avec Nathalie Boutefeu, Vanessa fonte et Clémentine Yelnik, au Lucernaire.

Trois comédiennes pour incarner Camille Claudel à trois périodes de sa vie, élève de Rodin puis sculptrice libre puis internée. Mais ces trois Camille se parlent, se confrontent. C’est fort. C’est prenant.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


trois + = 5

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>