ROYALE LÉGENDE

ROYALE LÉGENDE, de Frédéric Mancier et Bernard Larré, mise en scène Xavier Berlioz, avec Nadine de Géa et Patrick Blandin, au Lucernaire.

C’est la correspondance (imaginaire) entre Marie-Antoinette et le Chevalier d’Éon, célèbre espion au sexe ambigu. Ça commence à l’arrivée en France de la future épouse de Louis XVI, et ça se termine en 1793, date de son exécution. C’est un texte très fort, très élégant et très instructif, non dénué d’humour, et magnifiquement interprété par deux comédiens hors-pairs. Le tout dans une excellente mise en scène (ce qui n’allait pas de soi, quand il s’agit de montrer un échange épistolaire…), avec pour ne rien gâter des jeux de costumes épatants (Magali Segouin et Axel Boursier). Un éclairage très vivant de la révolution française.

Il y a beaucoup de « très » dans mon texte, mais ce spectacle les mérite tous ! Ả ne pas manquer, si m’en croyez : c’est jusqu’au 8 juin.

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


5 + = dix

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>