ETAT DE SIÈGE

ÉTAT DE SIÈGE, d’Albert Camus, mise en scène de Charlotte Rondelez, au Théâtre de Poche Montparnasse.

Pièce magnifique (écrite en 1948) qui traite, sur le ton de la comédie burlesque, des ressorts du fascisme. Comment un régime totalitaire peut se mettre en place, et faire régner la peur avec la complicité passive des lâches et des résignés qu’il manipule. Elle montre aussi que la résistance, la révolte contre cet état de fait et la lutte pour la liberté sont possibles.

L’adaptation de Charlotte Rondelez est très vivante et très originale (par exemple, le peuple manipulé est représenté par des marionnettes). Le dictateur (et sa secrétaire) sont plus vrais que nature, et heureusement il y a aussi ceux qui résistent pour garder espoir. Au moment où le Front National gronde à nos portes, voilà un théâtre indispensable. Et comme les comédiens sont excellents, que c’est mené tambour battant, on ne s’ennuie pas une seconde : un spectacle à ne pas manquer, si m’en croyez (du mardi au samedi à 19h, le dimanche à 17h30, on réserve au 01 45 44 50 21

Ce contenu a été publié dans Théâtre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


− un = 7

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>